🌋 Vesuvio.

Un nom qui Ă©voque le respect et l’effroi. Une lettre tĂ©moin de l’Ă©ruption de PompĂ©i a traversĂ© deux millĂ©naires. La voici.

đź“ť « Il Ă©tait sept heures du matin, et il ne paraissait encore qu’une lumière faible, comme un crĂ©puscule. Alors les bâtiments furent Ă©branlĂ©s par de si fortes secousses qu’il Ă©tait plus sĂ»r de sortir dans un lieu dĂ©couvert.

Nous prenons immédiatement le parti de quitter la ville; le peuple épouvanté nous suit en foule, nous presse, nous pousse; et, ce qui dans sa frayeur tient lieu de prudence : chacun ne croit rien de plus sûr que ce qu’il voit faire aux autres.

Une fois sortis de la ville, nous nous arrêtâmes; et là, nouveaux prodiges, nouvelles frayeurs. Les charrettes que nous avions emmenées étaient si agitées qu’on ne pouvait, même en les appuyant avec de grosses pierres, les stabiliser.

La mer semblait se renverser sur elle-même, comme chassée du rivage par l’ébranlement de la terre. La place était devenue immense et se trouvait remplie de poissons vivants et morts, à sec sur le sable.

A l’opposĂ©, une nuĂ©e noire et horrible, crevĂ©e par des feux qui s’élançaient en serpentant, s’ouvrait et laissait Ă©chapper de longues fusĂ©es semblables Ă  des Ă©clairs, mais qui Ă©taient beaucoup plus grandes…

La cendre commençait à tomber sur nous quoique en

petite quantité.

Je tourne la tête, et j’aperçois derrière nous une épaisse fumée, en se répandant sur la terre comme un torrent. Il parut une lueur qui nous annonçait non le retour du jour, mais l’approche du feu qui nous menaçait ; il s’arrêta loin de nous.

L’obscurité revient, et la pluie de cendres recommenca.

Plus forte et plus Ă©paisse.

Nous Ă©tions rĂ©duits Ă  nous lever de temps en temps pour secouer nos habits. L’Ă©paisse et noire vapeur se dissipa peu Ă  peu et se perdit comme une fumĂ©e ou comme un nuage.

Juste après parut le jour, et le soleil mĂŞme, jaunâtre pourtant, et tel qu’il a coutume de luire dans une Ă©clipse. Tout se montrait changĂ© Ă  nos yeux encore troublĂ©s; et nous ne trouvions rien qui ne fĂ»t cachĂ© sous des monceaux de cendre, comme sous la neige. »

Cette lettre fut Ă©crite par Pline le Jeune, un sĂ©nateur et cĂ©lèbre avocat romain, et donna son nom aux Ă©ruptions volcaniques explosives, qu’on appelle dĂ©sormais des Ă©ruptions pliniennes.

En 2022, il existe 27% de chances qu’une Ă©ruption de type explosif se produise dans le siècle, d’après Francesco Russo, prĂ©sident de l’Ordre des gĂ©ologues de Naples.

L’agglomĂ©ration de #Naples enserre le volcan.

15000 personnes ont Ă©tĂ© victime de l’Ă©ruption du 1er siècle, 600 000 personnes vivent aujourd’hui sous la menace de cette prĂ©sence spectaculaire et imposante, dans ce qu’on appelle la ‘zone rouge’.

Photo : Daily Overview

#volcan #Italie #Napoli #Naples #Vesuvio #Mediterranée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s