🌋 Vesuvio.

Un nom qui Ă©voque le respect et l’effroi. Une lettre tĂ©moin de l’Ă©ruption de PompĂ©i a traversĂ© deux millĂ©naires. La voici.

📝 « Il Ă©tait sept heures du matin, et il ne paraissait encore qu’une lumiĂšre faible, comme un crĂ©puscule. Alors les bĂątiments furent Ă©branlĂ©s par de si fortes secousses qu’il Ă©tait plus sĂ»r de sortir dans un lieu dĂ©couvert.

Nous prenons immĂ©diatement le parti de quitter la ville; le peuple Ă©pouvantĂ© nous suit en foule, nous presse, nous pousse; et, ce qui dans sa frayeur tient lieu de prudence : chacun ne croit rien de plus sĂ»r que ce qu’il voit faire aux autres.

Une fois sortis de la ville, nous nous arrĂȘtĂąmes; et lĂ , nouveaux prodiges, nouvelles frayeurs. Les charrettes que nous avions emmenĂ©es Ă©taient si agitĂ©es qu’on ne pouvait, mĂȘme en les appuyant avec de grosses pierres, les stabiliser.

La mer semblait se renverser sur elle-mĂȘme, comme chassĂ©e du rivage par l’ébranlement de la terre. La place Ă©tait devenue immense et se trouvait remplie de poissons vivants et morts, Ă  sec sur le sable.

A l’opposĂ©, une nuĂ©e noire et horrible, crevĂ©e par des feux qui s’élançaient en serpentant, s’ouvrait et laissait Ă©chapper de longues fusĂ©es semblables Ă  des Ă©clairs, mais qui Ă©taient beaucoup plus grandes…

La cendre commençait à tomber sur nous quoique en

petite quantité.

Je tourne la tĂȘte, et j’aperçois derriĂšre nous une Ă©paisse fumĂ©e, en se rĂ©pandant sur la terre comme un torrent. Il parut une lueur qui nous annonçait non le retour du jour, mais l’approche du feu qui nous menaçait ; il s’arrĂȘta loin de nous.

L’obscuritĂ© revient, et la pluie de cendres recommenca.

Plus forte et plus Ă©paisse.

Nous Ă©tions rĂ©duits Ă  nous lever de temps en temps pour secouer nos habits. L’Ă©paisse et noire vapeur se dissipa peu Ă  peu et se perdit comme une fumĂ©e ou comme un nuage.

Juste aprĂšs parut le jour, et le soleil mĂȘme, jaunĂątre pourtant, et tel qu’il a coutume de luire dans une Ă©clipse. Tout se montrait changĂ© Ă  nos yeux encore troublĂ©s; et nous ne trouvions rien qui ne fĂ»t cachĂ© sous des monceaux de cendre, comme sous la neige. »

Cette lettre fut Ă©crite par Pline le Jeune, un sĂ©nateur et cĂ©lĂšbre avocat romain, et donna son nom aux Ă©ruptions volcaniques explosives, qu’on appelle dĂ©sormais des Ă©ruptions pliniennes.

En 2022, il existe 27% de chances qu’une Ă©ruption de type explosif se produise dans le siĂšcle, d’aprĂšs Francesco Russo, prĂ©sident de l’Ordre des gĂ©ologues de Naples.

L’agglomĂ©ration de #Naples enserre le volcan.

15000 personnes ont Ă©tĂ© victime de l’Ă©ruption du 1er siĂšcle, 600 000 personnes vivent aujourd’hui sous la menace de cette prĂ©sence spectaculaire et imposante, dans ce qu’on appelle la ‘zone rouge’.

Photo : Daily Overview

#volcan #Italie #Napoli #Naples #Vesuvio #Mediterranée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Propulsé par WordPress.com.