🧂 đźš° Quel avenir pour la dĂ©salinisation de l’eau?

Imaginez qu’on puisse rĂ©soudre le problème de l’accès Ă  l’eau et irriguer toutes les terres du monde avec de l’eau douce Ă  volontĂ©…

Dans un contexte de croissance incontrĂ´lĂ©e et de dĂ©règlement climatique, la ressource en #eau disponible est menacĂ©e. L’agriculture prĂ©lève 70 % du volume d’eau douce utile (dont 50% pour l’élevage bovin) et la moitiĂ© de l’humanitĂ© pourrait faire face Ă  une pĂ©nurie dès 2030.

Comment se rĂ©partit l’eau sur Terre ?

#Mers et #OcĂ©ans : 97,3%
Glaces, Banquises : 2,15%
Eaux Souterraines : 0,63%
Lacs et Rivières : 0,01%
Eau des organismes vivants : 0,0001%

Le rapport entre eau salée et eau douce est de 97,5 pour 2,5.

L’eau de mer contient 30 Ă  40g de sel par litre donc transformer l’eau salĂ©e en eau potable serait miraculeux âś¨!

Qu’appelle-t-on #dessalement de l’eau ou #dĂ©salinisation ?

C’est le processus qui permet d’obtenir de l’eau douce Ă  partir de l’eau de mer.

Aujourd’hui, avec 13M de m3 d’eau douce par jour, sur 2 300 sites et dans 108 pays, le français Veolia est le leader mondial du dessalement : https://lnkd.in/eCzWYRUT.

Selon l’IWRA – International Water Resources Association, l’eau douce dessalĂ©e rĂ©pond dĂ©jĂ  Ă  1 % des besoins mondiaux en 2022.

Plusieurs régions en dépendent. Au Moyen Orient surtout (45,3%), comme l’Arabie Saoudite, les Emirats et Israël.

🚨 ⚠️ Problèmes

1.   Son coĂ»t Ă©nergĂ©tique est extrĂŞmement Ă©levĂ©. Pour sĂ©parer le sel, il faut entre 0,56 et 5 kWh par m3 d’eau. C’est Ă©norme.

2.  L’Ă©nergie utilisĂ©e provient souvent de combustibles fossiles qui entrainent de lourdes Ă©missions de carbone.

3.   Les rejets, concentrĂ©s au double de la salinitĂ© naturelle sont injectĂ©s en mer ou dans le sol ; depuis 20 ans, les fonds marins du golfe persique ont Ă©tĂ© anĂ©antis par ces dĂ©jections industrielles.

4.   L’eau dessalĂ©e ne remplit les fonctions nutritives normales de l’eau potable. Il faut donc la reminĂ©raliser (magnĂ©sium, calcium etc…)

đź”­ Prospective

Plusieurs innovations sont en cours : les membranes de Turing (2018), les nanocanaux fluorés au Japon (mai 2022), la désalinisation microbienne aux Etats-Unis… Les efforts de recherche sont en fait colossaux.

Parce que la dimension vitale de l’eau lui confère un statut unique.

MalgrĂ© les dĂ©gâts lourds causĂ©s par les processus de dessalement, le soutien public Ă  son dĂ©veloppement reste très, très Ă©levĂ© : 75% des populations y seraient favorables dans leur communautĂ© et ce chiffre monte encore dans les zones les plus exposĂ©es.

Au coeur de nos paradoxes, ce sujet pose des questions interdites : notre confiance en l’#innovation et la croissance dĂ©mographique.
Mais il est évident que la part d’eau douce mobilisée par les cheptels bovins est aberrante.

Je pense qu’une #technologie de dĂ©salinisation propre et Ă©conome Ă©mergera dans le siècle. Mais il faudra se prĂ©munir contre une confiscation et une mise aux enchères par les pays les plus riches de l’eau, la condition première de la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s