Anthropocène

Mercredi 8 juin, j’ai produit une conférence devant 450 dirigeants et responsables technologiques. Je leur ai parlé d’anthropocène.

La salle était comble à Paris pour cette journée exceptionnelle, introduite par l’une des dernières conférences de Valérie Cabanes.

Juste après moi, les personnalités n’ont pas manqué de souffle.
D’abord sur la question minière, Aurore STEPHANT qui présente la particularité de générer une salve d’applaudissement à chaque fois qu’elle prend la parole. Hugues Ferreboeuf de The Shift Project qui a présenté son expertise sur la sobriété numérique, lionel FOURNIER pour la santé et le très beau concept de « satiété » et enfin Véronique TORNER pour numeum.

L’événement a été conçu et imaginé par Olivier RENAUD, une boule de tendresse et d’énergie, ancien dirigeant dans le numérique qui a vendu son entreprise pour entamer une reconversion radicale. La célèbre journaliste et auteur Juliette Nouel a animé les débats, les rayonnantes Kako Dubs et Chloé GAPP ont porté l’animation de la journée.

Et bien sûr le commanditaire, Etienne Besançon, dont l’investissement sur le sujet ne peut pas être suspecté de greenwashing.

Pour être très franc, la journée ne s’est pas départie d’une sorte de dissonnance. Tout s’est déroulé à Paris, dans le 8ème, avenue George V. La logistique irréprochable (par Thomas BORDET), les moyens proprement colossaux ont fait que la sobriété n’était pas le maitre mot.

Et pourtant… ce fut une journée étonnante d’authenticité.
Avec des neurones, des larmes, des rires.
Une tonalité surprenante et sincère.

Tous les participants ont contribué à cette énergie : Pour un réveil écologique2tonnesLa Fresque du ClimatLa Fresque du Numérique, la Fresque de la BiodiversitéConvention des Entreprises pour le Climat ! Ils étaient là, et l’ensemble était cohérent.

Mercredi, ma contribution personnelle a produit un certain effet. On est venu me dire qu’elle était « lucide » et « clairvoyante ». J’ai même eu droit au qualificatif de « visionnaire », qui est – je l’avoue 😅 – un qualificatif que je recherche. C’est bien la vision nette que je recherche : la lucidité.

Pendant la journée, j’ai reçu tant d’éloges que je me dis que çà valait le coup d’être là pour l’une de mes premières conférences « corporate », c’est à dire en dehors du monde étudiant.

Je mentionnerai pour finir un rebond particulièrement touchant que j’ai vécu après ma conférence :
Une jeune femme touchée par des dérèglements attentionnels est venue me témoigner sa gratitude pour mon approche de l’écologie de l’attention. Ca lui a redonné de l’espoir m’a-t-elle dit…
Et de la confiance.

Je crois que les choses n’adviennent que si les conditions sont réunies pour qu’elles adviennent. Et quand je fais naître ensemble lucidité et confiance, je me dis que j’ai déposé un peu d’eau sur la terre.

Cette journée m’a permis de le faire et de me sentir utile.
Un grand merci.

Mon intervention dessinée en direct par Nathalie Van Volsom

#ecologie#climat#tech#anthropologie#attention#vivant#anthropocene

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s