Connaissez-vous l’effet Rashōmon?

Ce phénomène de déni tire son nom du film Rashōmon (1950) d’Akira Kurosawa dans lequel un meurtre est décrit de façon contradictoire par quatre témoins. Il décrit la mécanique du déni par effet de contradiction.

L’effet Rashōmon est un concept désignant un événement interprété de façon si contradictoire par les individus impliqués qu’elle conduit au déni de l’événement lui-même. Il tire son nom du film Rashōmon (1950) d’Akira Kurosawa dans lequel un meurtre est décrit de façon contradictoire par quatre témoins. 

Dans ce film, les interprétations, les motifs du compte rendu des circonstances, les désaccords concernant la preuve et la subjectivité de la perception produisent un résultat inattendu :
L’existence du meurtre lui-même finit par être remise en question.

Ainsi pour toute vérité, qu’elle soit d’opinion ou de fait, émotionnelle ou scientifique, il existe toujours un seuil à partir duquel le niveau d’échange d’informations contradictoires produit de l’incertitude, et provoque le déni. 

C’est comme çà qu’on arrive à penser que la Terre est plate.
Ou que les dérèglements climatiques sont naturels.

#climat#science#rhetorique

Merci Jérémy Dumont pour le partage
et Vert, le média qui annonce la couleur. Super analyse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s